par ordre alphabétique | pour les non -joueurs | pour les transports |
pour les week-end pluvieux | en digestif

Auteurs : Bruno Faidutti et Serge Laget
Illustrations : Julien Delval et Emmanuel Roudier

Days of Wonder
de 3 à 6 joueurs
à partir de 8 ans
public familial

Matériel :

Boite 29.5*29.5*7 cm
1 plateau de jeu
6 figurines de moine
6 carnet de notes
90 cartes (suspect, bibliothèque, évènement, crypte, scriptorium et messe)
bloc de 50 fiches de suspects
3 dés
1 cloche

Le Nom de la Rose en jeu de société

Le but :
Etre le premier à démasquer le moine qui a assassiné Frère Adelme

Comment on joue ?
Les cartes suspect sont mélangées, on en extrait une au hasard qu'on cache sous le plateau de jeu : voilà notre coupable !

Les joueurs disposent chacun d'une fiche de suspects qu'ils peuvent annoter. Un certain nombre de cartes suspect est distribué à chaque joueur, le reste étant placé sur le plateau à l'endroit réservé.

Pour résumer, un tour de jeu est matérialisé par une carte messe et commence à l'Eglise. Les joueurs peuvent alors se déplacer d'une ou deux cases pour se rendre dans les salles du monastère et éventuellement y prendre une carte correspondante ( scriptorium, bibliothèque, etc...). Quand un joueur arrive sur une case occupée par un autre joueur il peut lui poser une question d'afin de faire avancer son enquête et deviner quels suspects il a déjà disculpés. Le joueur adverse peut répondre ou se taire, s'il répond, il peut poser une question en retour.

Le but est de récolter un maximum d'indices (le coupable est-il barbu, gros, franciscain ?) sur le coupable. Quand un joueur estime qu'il a assez d'éléments pour affirmer par ex que le coupable est barbu, il peut se rendre dans la salle du chapitre pour y faire une révélation et marquer des points (+2) si elle s'avère juste. Attention, une révélation erronée fait perdre des points. Idem s'il a trouvé le nom du coupable (+4).

Le vainqueur est le joueur qui a marqué le plus grand nombre de points.

Mon avis :

Mystère à l'abbaye est la réédition de Meurtre à l'abbaye, paru il y a quelques années chez Multisim. Fidèle à sa réputation, Days of Wonder nous propose un matériel irréprochable et ouvrir la boite est déjà un plaisir. Pour citer Bruno Faidutti, Mystère réutilise les mécanisme du Cluedo, soit , mais je ne connais absolument pas ce classique (personne n'est parfait) et c'est donc avec cette réédition que je découvre le genre.

Dès le départ, j'ai été très attirée par le thème "Le nom de la rose" et ce système de jeu d'enquête : je n'ai pas été déçue. Les possibilités à chaque tour de jeu sont multiples (nombreuses salles à visiter, poser une question ou fouiller une cellule ...) et il faut plusieurs parties pour arriver à en tirer le meilleur. Ceci dit je trouve le nombre de tours de jeu (4) entre chaque messe un peu court : c'est frustrant de devoir revenir à l'Eglise...
Les premières parties sont un peu laborieuses : il faut de la pratique pour arriver à poser des questions pertinentes autres que "as-tu éliminé Frère Anselme ?" mais les cartes ambiance et le thème qui colle parfaitement au jeu procurent tout de suite du plaisir.

A 3, je trouve le jeu un peu court et le joueur qui a récupéré le plus de cartes suspects du plateau de jeu possède un réel avantage s'il prend bien soin de les garder secrètes.
Pour conclure, je pense que toute bonne ludothèque se doit de posséder un jeu d'enquête et pour moi "Mystère à l'Abbaye" en est un très bon exemplaire.

Pour en savoir plus : le site officiel
Une très bonne aide jeu : sur jesweb

Merci aux éditions Days of Wonder pour la boite de jeu !

 


Retour à la liste alphabétique

 
Ludothèque perso | Bons plans sur les jeux | Vrac | Liens ludiques | Contact